Comprendre le RPC et votre rente

25 février 2019

Les récentes bonifications au RPC n’auront aucune incidence sur vos taux de cotisation actuels au RREO.

Quelles sont les bonifications au RPC?

Depuis le 1er janvier 2019, le RPC augmente graduellement les cotisations et les prestations et ajoute un nouveau palier de salaire au-dessus du maximum des gains annuels ouvrant droit à pension (MGAP). Le nouveau plafond s’appelle le maximum supplémentaire des gains annuels ouvrant droit à pension (MSGAP). Le plafond du MSGAP augmentera chaque année et est estimé à environ 79 400 $ lorsqu’il sera entièrement mis en place après 2025. Le MGAP continuera également d’augmenter chaque année.

Apprenez-en plus sur les bonifications au RPC.

Comment votre rente fonctionne-t-elle avec le RPC?

Nous utilisons une formule à deux volets pour calculer vos cotisations au régime. Le taux de cotisation est moindre pour les gains jusqu’à concurrence du MGAP (10,4 %) et plus élevé pour ceux qui l’excèdent (12 %). En 2019, le MGAP est de 57 400 $.

Selon les dispositions actuelles du régime, nous ne tenons pas compte du MSGAP dans la formule qui détermine vos taux de cotisation.

Si vous prenez votre retraite avant l’âge de 65 ans et que vous ne recevez pas de prestations d’invalidité du RPC, nous vous verserons une prestation de raccordement. Cette prestation de raccordement vise à vous procurer un revenu de retraite supplémentaire jusqu’à votre 65e anniversaire, lorsque vous devenez admissible à des prestations sans réduction du RPC. Le mois suivant votre 65e anniversaire de naissance, ou dès que vous touchez des prestations d’invalidité du RPC, la prestation de raccordement prend fin et le montant que nous vous versons diminue.

Pour en savoir plus sur la façon dont votre rente est coordonnée avec celle du RPC, visitez la page Vous et le RPC.