Passer au contenu

Modifier une relation conjugale

Votre rente est un de vos biens les plus précieux. Lorsqu'un couple se sépare, la division de ce bien de grande valeur n'est ni obligatoire ni automatique.

La Loi modifiant des lois en ce qui concerne le droit de la famille a été conçue pour simplifier le processus de partage des prestations de retraite et pour alléger le fardeau financier des couples qui se séparent.

Les règles et le processus d'évaluation et de partage des prestations de retraite à la suite de la rupture d'une relation conjugale sont régis par l’Autorité ontarienne de réglementation des services financiers (ARSF). L’ARSF a remplacé la Commission des services financiers de l’Ontario (CSFO).

L’ARSF offre un guide qui peut vous aider à travers ce processus, Régimes de retraite et rupture d’une relation conjugale – Un guide pour les participants et leurs conjoints. Ce guide fournit un aperçu de l’évaluation et du partage des avoirs de retraite d’un participant en cas de rupture de la relation conjugale.

Tant les participants actifs que retraités doivent remplir plusieurs formulaires de droit de la famille pour demander une Déclaration de la valeur aux fins du droit de la famille.

Marche à suivre

Le processus de demande et la méthode de règlement seront déterminés en fonction de votre état de participation au régime à la date d'évaluation de la valeur aux fins du droit de la famille.

Avis important

Un conjoint en vertu d'un mariage ou d'une union de fait qui a débuté après que vous avez commencé à toucher votre rente n'est pas admissible au partage de votre rente.