Nous adaptons et améliorons nos processus à mesure que le monde évolue et que surgissent de nouveaux risques et de nouvelles opportunités.

Nous devons sans cesse nous informer et approfondir notre compréhension des sujets et tendances ESG. Notre objectif est de continuer d’améliorer notre capacité à reconnaître, à évaluer et à traiter les opportunités et les risques liés aux facteurs ESG pour que nous puissions conserver une longueur d’avance et que le régime demeure solide.

Une partie de cela implique le développement continu de nouveaux cadres et outils. Deux de nos développements les plus récents incluent :

Cadre de transition vers une économie à faibles émissions

Nous avons lancé notre cadre de transition vers une économie à faibles émissions de carbone en 2017 pour nous aider à visualiser les conséquences potentielles des changements climatiques selon une série de scénarios d’avenir possibles, pour cerner les éléments catalyseurs des divers scénarios et pour disposer de renseignements pouvant nous aider à prendre de meilleures décisions de placement sur la voie incertaine vers une économie à faibles émissions.

Voir notre étude de cas << Utiliser notre cadre de transition vers une économie à faibles émissions pour comprendre l’effet de la sécheresse >>

Cadre de maturité ESG

Le cadre nous aide à évaluer les entreprises selon un ensemble de niveaux et d’attentes en matière de pratiques ESG et de rendement. Il vise le développement d’un langage commun relatif aux facteurs ESG et l’établissement de pratiques et de points de référence en matière de rendement propres au secteur qui :

  • orienteront l’analyse des placements, le contrôle préalable et la gestion des actifs ;
  • mettront en lumière les opportunités d’engagements potentielles avec les sociétés ;
  • permettront la comparaison de la maturité des entreprises sur le plan des facteurs ESG par rapport à un portefeuille pertinent.