Passer au contenu

Transition énergétique

Investir dans les réseaux électriques pour accélérer la transition énergétique.

Investing for the grid of tomorrowInvestir dans le réseau de demain

Le réseau vieillissant d’aujourd’hui nécessite des investissements stratégiques et une gestion avisée. Visionnez cette vidéo pour découvrir comment nous modernisons le réseau.

Les infrastructures électriques joueront un rôle essentiel dans la décarbonisation

Dans son classement des réalisations techniques du 20e siècle, la National Academy of Engineering des États-Unis a placé l’électrification en tête de liste.

La modernisation du réseau électrique pourrait jouer un rôle encore plus important au 21e siècle en contribuant à l’expansion des énergies propres dans presque toutes les sphères de la vie humaine. Pour ce faire, il faut procéder à des investissements stratégiques et assurer une gestion avisée.

Nous collaborons avec nos sociétés de portefeuille pour protéger le réseau contre les changements climatiques, le rendre plus intelligent, autonomiser l’utilisateur final et interagir avec les collectivités.

Pour atteindre un objectif de carboneutralité, l’électricité doit passer à environ

49

de la consommation énergétique finale d’ici 2050 par rapport aux

19

d’aujourd’hui

Une période cruciale pour les réseaux électriques

  • Selon l’Agence internationale de l’énergie, la demande a augmenté de 6 % en 2021, alors que l’économie mondiale se développait et que les conditions météorologiques extrêmes faisaient grimper la consommation liée au chauffage et à la climatisation. L’Agence s’attend à ce que la demande en électricité dépasse la consommation globale d’énergie au cours du prochain quart de siècle. Pour répondre à cette demande croissante, le monde aura besoin de produire, de transporter et de distribuer plus d’électricité qu’à l’heure actuelle.

  • Le rythme de l’électrification dépendra des millions de choix individuels des ménages et des entreprises en ce qui a trait aux solutions de transport, de chauffage et de refroidissement et aux appareils électroménagers. Ces choix seront influencés par de nombreux facteurs, dont le coût relatif des diverses options, la présence d’infrastructures de soutien et même les événements géopolitiques. Le gouvernement jouera un rôle clé dans le changement en soutenant l’innovation et en utilisant des mesures incitatives pour façonner les comportements.

  • Près des deux tiers de l’électricité dans le monde est produite à partir de combustibles fossiles. Cette proportion diminuera avec le développement de la production d’énergie renouvelable, mais le défi à court terme est important. En 2021, la demande en électricité a crû plus rapidement que les énergies renouvelables, entraînant une augmentation de la production à partir des combustibles fossiles et, par le fait même, des émissions. Selon l’Agence internationale de l’énergie, nous devons réduire les émissions du secteur de l’électricité de 55 % au cours de cette décennie si nous voulons atteindre la carboneutralité à l’échelle mondiale d’ici 2050.

  • Dans de nombreux pays, y compris les économies les plus avancées du monde, les réseaux électriques vieillissants ne sont pas encore prêts pour la hausse prévue de la demande. Ces réseaux n’étaient pas non plus conçus pour un avenir principalement alimenté par des énergies renouvelables. Le coût de la modernisation est très élevé : Selon Eurelectric, un groupe sectoriel, l’Europe aura besoin de 375 à 425 milliards d’euros de placements au cours de cette décennie. Selon Oliver Wyman, conseiller en gestion, le capital nécessaire à la modernisation et à l’expansion des infrastructures électriques aux États-Unis pourrait atteindre 1 billion de dollars américains d’ici 2050.

Pour atteindre la carboneutralité d’ici 2050, il faut augmenter considérablement les investissements dans les réseaux électriques.

en milliards de dollars américains (2020)

Investing spending in electricity historically and future

 

Tiré du scénario de carboneutralité de l’Agence internationale de l’énergie d’ici 2050. Le numérique comprend le matériel informatique et les logiciels, comme les compteurs intelligents, l’infrastructure de réseau électrique intelligent, les chargeurs intelligents pour véhicules électriques et d’autres technologies. Le non numérique comprend les lignes, l’équipement et les infrastructures non numériques traditionnels. (SOURCE : Rapport de novembre 2021 de l’AIE sur les réseaux électriques intelligents)

1. Protéger le réseau contre les changements climatiques

De nombreux réseaux ont été conçus pour résister aux conditions météorologiques qui régnaient au cours des dernières années, voire des dernières décennies.

À l’avenir, ils devront résister aux vents destructeurs et aux ondes de tempête plus fortes que les ouragans plus fréquents produiront, et aux chutes de neige plus abondantes qui, contrairement à ce que l’on pourrait penser, accompagnent le réchauffement du climat.

Protéger le réseau contre les changements climatiques avec Caruna

Caruna, le plus important distributeur d’électricité de Finlande, a un plan audacieux visant à enfouir une grande partie de son réseau afin de le protéger contre de futures conditions météorologiques extrêmes. Grâce à l’augmentation du nombre de lignes souterraines, Caruna s’attend à ce que les interruptions de courant soient moins fréquentes et moins longues. Ce profitera à ses clients et réduira les coûts de réparation.

En savoir plus

2. Rendre le réseau plus intelligent

Pour gérer la complexité inhérente aux sources d’énergie plus dépendantes des conditions météorologiques, le réseau devra être plus intelligent. Cette transformation est déjà en cours grâce à de nouvelles technologies de communication et de surveillance numériques.

Une des principales caractéristiques du réseau intelligent est le déploiement de compteurs intelligents. Ils permettent une communication bilatérale entre les exploitants du réseau et leurs clients, en tirant parti des données obtenues pour optimiser la production et la consommation d’énergie. Les compteurs intelligents permettent également l’établissement des prix en temps réel, ce qui incite le client à participer au processus d’optimisation.

Un réseau plus intelligent avec Puget Sound Energy

Puget Sound Energy (PSE) déploie une technologie de comptage intelligent qui aidera l’État de Washington à atteindre ses objectifs de décarbonisation. Les compteurs intelligents de PSE fournissent aux clients les données nécessaires pour gérer efficacement leur consommation d’énergie.

En savoir plus

3. Autonomiser l’utilisateur final

Les réseaux électriques évoluent d’une manière qui permettra aux utilisateurs finaux comme les ménages, les entreprises et les collectivités, de participer plus activement à l’accélération de la transition énergétique. Pensez à la multiplication des panneaux solaires installés sur les toits, moins coûteux, qui permettent aux ménages de consommer et de produire de l’énergie.

L’adaptation du réseau pour une utilisation optimale de l’énergie provenant de multiples sources décentralisées nécessitera des changements importants dans la gestion de celui-ci.

Automiser l’utilisateur final avec SA Power Networks

SA Power Networks réinvente son modèle d’exploitation pour répondre à l’engouement des Australiens pour les panneaux solaires installés sur les toits. En plus de construire et de réparer les sous-stations, les poteaux et les fils, elle envisage un avenir où elle gérera les échanges multidimensionnels sûrs et efficaces d’électricité dans l’ensemble de son réseau.

En savoir plus

4. Interagir avec les collectivités

Étant donné que l’on reconnaît de plus en plus l’urgence de s’attaquer aux changements climatiques, beaucoup de gens sont en faveur des changements nécessaires pour moderniser et écologiser le réseau. Mais cela ne veut pas dire que les entreprises n’ont pas rencontré d’opposition aux parcs éoliens et solaires à grande échelle, ou aux lignes de transmission et de distribution qui achemineront l’énergie renouvelable jusqu’aux utilisateurs finaux. Certains résidents ne veulent pas de câbles de connexion d’éoliennes en mer sur leurs plages ni de lignes de transmission gâchant leurs vues à la campagne. Le syndrome du « pas dans ma cour » est une préoccupation pour ceux qui investissent dans les réseaux modernes.

La mobilisation va bien au-delà de cette seule question. Les exploitants de réseaux doivent tenir compte des préoccupations légitimes des parties prenantes au sujet de l’incidence des nouvelles activités d’énergie et de réseau sur l’environnement et sur les collectivités locales, y compris les populations rurales et autochtones.

Interagir avec les collectivités avec Anbaric

Anbaric travaille à la mise au point de systèmes de transmission communs à libre accès afin d’acheminer l’énergie éolienne produite en mer aux principaux marchés. Elle travaille avec les collectivités pour rallier leur soutien à l’égard de son approche planifiée, qui non seulement réduit les coûts des projets, mais réduit au minimum les répercussions sur les collectivités côtières et la vie marine.

En savoir plus

Lire le rapport sur la transition énergétique

 

Download