Le tabac, c’est fini

02 octobre 2018

Avec des chefs de file de la finance, des responsables de la santé et des gouvernements de partout dans le monde, nous avons décidé d’abandonner le financement du tabac.

Nous nous sommes donc engagés à nous départir de tous les titres directement liés au tabac de notre portefeuille.

« Compte tenu de la résistance sociale, commerciale et en matière de réputation à laquelle l’industrie du tabac est aujourd’hui confrontée, nous doutons que le tabac représente encore une occasion attrayante pour un investisseur à long terme », explique Barbara Zvan, notre directrice des risques et de la stratégie.

« Cet engagement renforce et institutionnalise notre conviction que le tabac n’est plus un investissement judicieux pour nous. »

Est-ce que cela signifie que nous n'investirons plus jamais dans le tabac?

À l’avenir, nous exclurons les entreprises qui participent à la production du tabac. 

Quelle sera l'incidence de cette décision sur vos rentes?

Notre obligation financière, soit de verser vos rentes et celles des futures générations d’enseignants, a mené à cette décision. Nous évaluons des facteurs de risque qui pourraient avoir une incidence importante sur le rendement financier du régime, y compris notre réputation, à court et à long termes, et en tenons compte.

Nous excluons les placements qui présentent des risques que nous ne pouvons pas mitiger et qui l’emportent sur les rendements potentiels.

Nous croyons que cette décision sera avantageuse à long terme.