Redéfinir la retraite

27 août 2014

D'abord et avant tout, Dave Dryden est un mari et le père de deux enfants, mais il a porté bon nombre d'autres chapeaux tout au long de sa vie : il a été enseignant au Conseil scolaire de district de Peel; gardien de but dans la LNH pour les Blackhawks de Chicago, les Sabres de Buffalo et les Oilers d'Edmonton; et bénévole pour l'organisme caritatif canadien Sleeping Children Around the World, qui a été fondé par son père Murray Dryden. Il affirme que c'est sa capacité à apprendre et à utiliser des compétences transférables qui lui a permis de vivre ces expériences variées.

« Comme j'ai joué dans la LNH, la plupart des gens vous diront que j'étais meilleur comme gardien de but, raconte Dave Dryden. Mais en réalité, c'est dans une salle de classe que je me sentais le plus vivant. »

D'une carrière à l'autre

Dave a commencé ses études en enseignement dès sa sortie de l'école secondaire et il a apprécié chaque minute de sa formation. En 1959, à l'âge de 19 ans, Dave est devenu enseignant à temps plein. Six ans plus tard, il s'est vu offrir l'occasion unique de jouer dans la LNH avec les Blackhawks de Chicago, contrat qu'il a accepté. Si Dave a mis l'enseignement de côté pour jouer au hockey à temps plein, il n'a pas pour autant laissé tomber le domaine de l'éducation. Tout au long de sa carrière dans la LNH, Dave a poursuivi ses études universitaires par correspondance et a fait de la suppléance pendant la saison morte de la LNH.

Après avoir été gardien de but pendant 12 ans dans la LNH, Dave a accroché ses patins pour revenir à l'enseignement à titre d'éducateur spécialisé et, plus tard, de directeur d'école. Il a également commencé à consacrer plus de temps à Sleeping Children around the World (SCAW), un organisme qui amasse des fonds et distribue des ensembles de lits aux enfants démunis. SCAW étant un organisme caritatif composé de bénévoles, chaque dollar de chaque don reçu est consacré à la cause. Fondé sur l'idée que chaque enfant mérite une bonne nuit de sommeil, l'organisme a amassé plus de 23 millions de dollars pour fournir des ensembles de lit à des enfants dans plus de 30 pays.

Retraite de l'enseignement

Dave a pris sa retraite de l'enseignement à 56 ans. « Je détestais voir une personne prendre sa retraite dans l'amertume. Je ne voulais pas que ça m'arrive parce que j'adorais enseigner. »

Tout de suite après sa retraite, Dave a accompagné son père en Inde pour sa dernière distribution d'ensembles de lits avec SCAW. Plusieurs mois plus tard, Dave est retourné au travail en acceptant un emploi de consultant dans la LNH, où il a aidé à réglementer l'équipement de gardien de but. Dans son nouveau poste, Dave a rapidement constaté à quel point ses compétences de directeur étaient transférables, un peu comme ses compétences d'enseignant l'avaient préparé à devenir directeur.

« J'ai résolu les conflits avec les gardiens de but exactement comme je l'aurais fait avec mes élèves de huitième année. Nous leur avons fait signer un contrat pour veiller à ce qu'ils répondent de leurs actes. »

L'aspect le plus difficile de la retraite

En 2003, Dave a mis un terme à son contrat avec la LNH et pris officiellement sa retraite.

« Quand j'ai pris ma retraite de l'enseignement, je recevais tout de même un salaire pour mon travail de consultant dans la LNH, se souvient Dave. Cependant, j'ai cessé de recevoir ce salaire quand je suis devenu bénévole à temps plein pour SCAW, ce qui m'a fait prendre une pause et réfléchir au fait que je ne toucherais plus jamais de revenus de travail au sens traditionnel. »

Si l'aspect financier n'était pas un facteur de motivation pour Dave, il changeait tout de même la donne. C'est à ce moment qu'il s'est promis de ne plus jamais juger de sa valeur en fonction de son salaire.

Prêcher par l'exemple

Les enseignants sont censés d'encourager leurs élèves à apprendre tout au long de leur vie. Dave estime que c'est aussi indispensable à la retraite.

« J'aime le défi de m'engager et de rester utile, explique Dave. En tant qu'enseignants, nous détenons un ensemble de compétences exceptionnel que nous devons reconnaître et utiliser en nous efforçant de rester engagés. »

Dave est actuellement le président du conseil d'administration de SCAW. Il a pris part à plus de 20 voyages de distribution d'ensembles de lits dans des pays comme l'Inde, la Tanzanie, l'Ouganda, et les Philippines. Il est également devenu un adepte du patinage de vitesse, sport qu'il a commencé à pratiquer aux côtés de sa petite-fille.

Ce que pense Dave Dryden du régime de retraite…

« Heureusement que nous avons un régime de retraite! À l'époque, les enseignants et les joueurs de hockey ne gagnaient pas des revenus énormes, et je suis très heureux de toucher une rente maintenant. Je suis particulièrement fier du RREO. C'est un régime qui a été très bien administré par le passé, avec classe et éthique ».