Désignations de bénéficiaire surprenantes

25 septembre 2012

Premier d'une série de trois articles (voir les parties 2 et 3) explorant des scénarios basés sur des situations que nous constatons qui peuvent stupéfier famille et amis.

Désigner un bénéficiaire est important. En plus de vous permettre d'offrir la sécurité financière aux personnes ou aux organismes qui comptent pour vous advenant votre décès prématuré, cela permet à votre succession d'éviter des coûts fiscaux et des retards. Réviser cette désignation au fil des ans a tout autant de poids.

Pour mettre à jour votre désignation de bénéficiaire, ouvrez une session dans votre compte du RREO.

Pour les participants qui décèdent avant la retraite et qui n'ont pas de conjoint admissible ni d'enfant à charge, il est possible que les prestations de décès pour bénéficiaire atteignent le million de dollars.

Nous avons constaté une augmentation du nombre de participants qui s'assurent de désigner un bénéficiaire. Mais nous avons également vu des exemples où des participants, malheureusement décédés avant la retraite, ont laissé famille et amis choqués et déconcertés par la désignation de bénéficiaire.

Nous ne pouvons pas savoir quelles étaient les intentions respectives de certains participants, mais on remarque un facteur commun à chacun des exemples : les désignations avaient été faites plusieurs années auparavant et n'avaient jamais été mises à jour par la suite.

Importance de la famille

Guillaume est décédé avant d'avoir pris sa retraite; il n'était pas marié et n'avait pas d'enfant. Sa famille s'est occupée de régler les détails de sa succession. Il avait un peu d'argent dans son compte bancaire, ce qui a permis de rembourser certaines dettes, et sa famille s'est cotisée pour couvrir le coût des funérailles.

Lorsque l'un des frères de Guillaume a communiqué avec le RREO pour s'informer au sujet d'une prestation de survivant, il a été surpris d'entendre que Guillaume avait désigné un jeune membre de sa famille comme bénéficiaire. Guillaume avait une grande famille, qui avaient tous de bonnes relations avec lui, et personne ne pouvait comprendre pourquoi il avait désigné un seul enfant en particulier.

La prestation s'élevait à environ 800 000 $.