Les cours d'été et votre rente

26 juillet 2012

L'école n'est pas nécessairement fermée pour tout le monde durant les chaudes journées d'été. Pour certains enseignants, les mois d'été représentent une possibilité de continuer à enseigner.

Quelle est l'incidence des cours d'été sur votre rente? Comme on pouvait s'y attendre, la réponse est : « cela dépend ».

C'est votre statut en tant qu'enseignant qui détermine si le revenu tiré des cours d'été ouvre ou non droit à pension.

Enseignez-vous occasionnellement? Voici 3 questions clés que vous vous posez peut-être.

Si vous avez travaillé à temps plein durant l'année scolaire, le salaire que vous touchez pour les cours d'été que vous donnez n'est pas considéré comme des gains ouvrant droit à pension. Pourquoi? Dans le cadre de votre rente du RREO, vous ne pouvez accumuler qu'un maximum d'un an de services décomptés, tant réels qu'admissibles. En vertu du régime, une année scolaire compte généralement 194 jours. Si vous avez enseigné à temps plein de septembre à juin, vous avez déjà atteint le maximum.

Par contre, si vous n'avez pas travaillé à temps plein durant la dernière année scolaire, c'est-à-dire si vous avez travaillé à temps partiel ou occasionnellement, le revenu que vous tirez des cours d'été est considéré comme des gains ouvrant droit à pension.

Il est à retenir que pour accumuler une année admissible au titre du régime, vous devez enseigner plus de 10 jours durant une année scolaire. Si vous avez enseigné moins de 10 jours durant une année scolaire normale et que vous avez décidé de donner des cours d'été pour que le total de vos jours travaillés augmente à plus de 10 jours, il en résultera deux conséquences :

  1. vous vous constituerez des services décomptés au titre du régime, ce qui aidera à augmenter la valeur de votre rente;
  2. vous ajouterez des années admissibles. Les années admissibles peuvent vous aider à prendre votre retraite plus tôt sans que votre rente soit réduite.