La suppléance et votre rente de retraite

13 juin 2012

C'est difficile de penser à sa retraite lorsqu'on essaie de démarrer une carrière à temps plein dans l'enseignement, explique Sedannia D'Amico, une enseignante suppléante.

Sedannia a commencé à enseigner il y a un peu plus de deux ans à Vaughan. Jusqu'ici, elle n'est pas parvenue à obtenir un emploi à temps plein. Et elle n'est pas la seule. Il est courant que les nouveaux enseignants fassent de la suppléance avant de passer à temps plein.

Sedannia dit qu'elle rêve d'être enseignante depuis l'école secondaire. Quand elle était aux études, elle a travaillé dans une épicerie et dans une banque, emplois dans le cadre desquels elle a cotisé à un régime de retraite. Aujourd'hui, elle s'efforce de trouver un poste d'enseignante à temps plein qui lui assurera de la stabilité à court comme à long terme. Mais surtout, elle a hâte d'avoir une classe à elle où elle pourra établir des relations significatives avec ses élèves, ce qui est difficile quand on fait de la suppléance.

« J'ai beaucoup d'amis qui sont dans la même situation, ajoute-t-elle. C'est seulement récemment que je me suis interrogée sur le lien entre mon statut de suppléante et ma rente de retraite. Une collègue m'a demandé si le fait d'être enseignante suppléante aurait une incidence sur mon revenu de retraite ou sur la date à laquelle je serai admissible à la retraite. C'est à ce moment que je me suis rendu compte que je ne connaissais pas les réponses à ces questions. »

Voici trois questions que posent fréquemment les enseignants suppléants concernant leur régime de retraite.

1. Quelle est la différence entre années admissibles et services décomptés?

Il est compréhensible que souvent les nouveaux enseignants qui s'efforcent de lancer leur carrière à temps plein ne connaissent pas les tenants et les aboutissants de leur régime de retraite.

Voyez les choses comme ceci : les années admissibles constituent la mesure de la durée de votre carrière d'enseignant, et les services décomptés, la mesure de la période réelle pendant laquelle vous avez enseigné. Les années admissibles servent à établir la date à laquelle vous êtes admissible à la retraite sans réduction de votre rente. Les services décomptés servent à établir la valeur de votre rente.

2. Comment accumule-t-on les années admissibles et les services décomptés?

Sedannia prévoit que cela lui prendra cinq ans avant de décrocher un poste à temps plein. Elle veut savoir si ces cinq années de suppléance retarderont son départ à la retraite ou réduiront son revenu de retraite.

Pour accumuler une année admissible, vous devez travailler plus de 10 jours au cours d'une année scolaire.

Une fois que vous avez atteint votre facteur d'admissibilité, vous pouvez partir à la retraite sans réduction de votre rente. En raison des années admissibles, il est possible qu'un participant qui n'a pas toujours travaillé à temps plein au cours de sa carrière soit admissible à une rente sans réduction au même moment qu'un autre participant qui a travaillé à temps plein toute sa carrière.

Les services décomptés sont fonction de la période durant laquelle vous avez enseigné. Si vous travaillez à temps partiel, vous accumulez des services décomptés seulement pour les périodes pendant lesquelles vous travaillez et cotisez au régime.

Par conséquent, si Sedannia fait de la suppléance pendant 103 jours au cours d'une année scolaire de 194 jours, elle accumulera une année admissible et 103 jours de services décomptés pour cette année-là. Parfois, les services décomptés sont exprimés en pourcentage d'une année scolaire (103 jours dans une année scolaire de 194 jours correspondraient à 0,53). Le RREO utilise ce pourcentage dans la formule servant à établir les prestations.

3. De quelle autre façon peut-on augmenter ses services décomptés au titre du régime?

Quand Sedannia a travaillé pour payer ses études, elle a pu cotiser à des régimes de retraite. Trois options s'offrent à elle en ce qui concerne le transfert de ces services décomptés au RREO.

Le RREO a conclu des ententes avec les régimes de retraite des enseignantes et des enseignants dans chaque province et avec les principaux régimes de retraite de l'Ontario (PRRO). Les PRRO regroupent 15 régimes, tous dans le secteur public de l'Ontario.

Si les services décomptés de Sedannia ne peuvent être transférés en vertu de ces options, elle peut envisager de racheter des services à l'égard d'un autre emploi.  

Le rachat de services à l'égard d'un autre emploi peut être coûteux, mais c'est une possibilité qu'il vaut la peine de considérer. En effet, en regroupant les cotisations au titre de plusieurs régimes dans un seul régime, le tout peut être plus grand que la somme des parties.