Vos questions sur l'inflation

Quels facteurs sont pris en compte dans le calcul du rajustement en fonction de l'inflation?

Le taux de rajustement dépend de trois facteurs :

1. Les variations du coût de la vie pour une année donnée, telles qu'elles sont mesurées par l'IPC

Nous nous servons de l'indice des prix à la consommation (IPC) parce que son utilisation est prescrite par les modalités du régime et qu'il est l'indicateur de variations de prix le plus utilisé au Canada. L'IPC correspond aux fluctuations du coût d'un panier de biens et services habituellement achetés chaque mois par un ménage canadien type.

2. L'état de la capitalisation du régime

Nous utilisons la protection contre l'inflation pour gérer la viabilité du régime. Lorsque le régime présente une insuffisance de capitalisation, de faibles rajustements au coût de la vie aident à rééquilibrer le régime. En cas d'excédent de capitalisation, la protection contre l'inflation peut être partiellement ou entièrement rétablie.

3. La période durant laquelle vous avez accumulé vos services décomptés

Il existe trois niveaux de protection contre l'inflation et ceux-ci sont fonction de la période durant laquelle vous avez accumulé vos services décomptés, c'est-à-dire avant 2010, de 2010 à 2013 ou après 2013.

Période durant laquelle vous avez accumulé vos services décomptés Niveau de protection contre l'inflation Ce que cela signifie après votre départ à la retraite  
Avant 2010 100 % Cette portion de votre rente suivra le rythme des augmentations annuelles de l'IPC.
De 2010 à 2013 De 50 % à 100 % Cette portion de votre rente fera l'objet d'une augmentation d'au moins 50 % et d'au plus 100 % de l'augmentation annuelle de l'IPC, selon la capitalisation du régime.
Après 2013 De 0 % à 100 % Cette portion de votre rente fera l'objet d'une augmentation se situant entre 0 % et 100 % de l'augmentation annuelle de l'IPC, selon la capitalisation du régime.

Comment le rajustement annuel est-il calculé?

Nous suivons les étapes ci-dessous pour déterminer le rajustement annuel pour tenir compte du coût de la vie.

Étape 1 : Calculer le facteur d'inflation

Nous comparons l'IPC mensuel moyen de la période de 12 mois se terminant en septembre à celui de la période correspondante de l'année précédente. Nous divisons ensuite une moyenne par l'autre pour obtenir le facteur d'inflation.

Voici le calcul du facteur d'inflation pour l'augmentation de base de 2019 :

 132,7 IPC mensuel moyen sur les 12 mois se terminant en septembre 2018

÷ 129,9 IPC mensuel moyen sur les 12 mois se terminant en septembre 2017

= 1,022 Facteur d'inflation

Étape 2 : Convertir le facteur en pourcentage

Le facteur est converti en pourcentage pour vous indiquer le taux d'augmentation de votre rente. Prenons comme exemple la hausse de 2019 pour voir comment le facteur s'exprime en pourcentage.

(Facteur d'inflation 2019 – 1) X 100 = Pourcentage de la hausse 2019

(1,022 – 1) X 100 = 2,2 %

Étape 3 : Convertir le pourcentage afin de tenir compte de la protection conditionnelle contre l'inflation pour les services décomptés après 2009

Pour les services décomptés après 2009, la protection contre l'inflation est conditionnelle; elle dépend de l'état de capitalisation du régime. Pour les services décomptés de 2010 à 2013, elle se situe entre 50 % et 100 % du taux d'inflation. Pour les services décomptés après 2013, elle se situe entre 0 % et 100 % de ce taux. Pour 2019, le niveau de protection conditionnelle contre l'inflation correspond à 100 % pour les deux périodes.

Taux d'inflation de 2019 x Pourcentage de protection conditionnelle contre l'inflation pour les services décomptés après 2009 = Pourcentage de l'indexation de 2019 pour les services décomptés après 2009

2,2 % x 100 % = 2,2 %

Qu'entend-on par « protection conditionnelle contre l'inflation »?

La protection contre l'inflation que reçoivent certains retraités est en fonction de la capacité de payer du régime.

Les service décomptés avant 2010 bénéficient d'une protection intégrale contre l'inflation, tandis que la protection contre l'inflation pour les services décomptés après 2009 sera conditionnelle ou variable.

La protection contre l’inflation est-elle mise en banque pour les années futures? Par exemple, le 1er janvier 2018, les retraités ont eu droit à un rajustement en fonction de l’inflation de 100 %. Est-ce que cela signifie que les services décomptés constitués en 2018 auront toujours droit au rajustement complet pendant ma retraite?

Non. La protection contre l’inflation n’est pas mise en banque. Périodiquement, nous évaluons notre santé financière afin de nous assurer de pouvoir payer des rentes tout au long de votre vie, et plus longtemps encore. Certaines années seront meilleures que d’autres. Les répondants du régime, soir la Fédération des enseignantes et des enseignants de l’Ontario et le gouvernement de l’Ontario, rajustent la protection contre l’inflation en cas d’excédent et d’insuffisance de capitalisation. Les changements aux niveaux de protection contre l’inflation peuvent seulement être apportés lorsque des rapports d’évaluation actuarielle sont déposés auprès des organismes de réglementation.

Les répondants ont également utilisé des excédents pour majorer les rentes des retraités au niveau de protection contre l’inflation complète pendant les années où un rajustement de moins de 100 % de l’IPC a été obtenu. En résumé, les lois sur l’impôt sur le revenu nous empêchent de vous rembourser la différence, mais la majoration permet de calculer votre prochaine augmentation en fonction du coût de la vie selon une rente de base plus élevée.

Qu'advient-il si je prends ma retraite en 2018?

Si vous avez pris votre retraite en 2018, le rajustement de votre rente sera calculé au prorata. Votre rente sera rajustée en fonction de la période pendant laquelle des mensualités de rente vous ont été payées en 2018.

Pourquoi notre rajustement diffère-t-il du taux d'inflation publié dans les médias?

De nombreux retraités se demandent pourquoi le rajustement annuel de leur rente correspond rarement au taux d'inflation publié dans les médias. Il est parfois supérieur, parfois inférieur. Les médias calculent le taux d'inflation en comparant l'IPC du mois courant à celui du mois correspondant de l'année précédente. Nous comparons l'IPC mensuel moyen de la période de 12 mois se terminant en septembre à celui de la période correspondante de l'année précédente afin de lisser efficacement le rajustement d'une année à l'autre.

Les augmentations annuelles sont-elles plafonnées?

Les augmentations sont limitées à 8 %. Si l'inflation dépasse 8 %, le montant qui excède ce plafond est reporté à la prochaine année où l'inflation est inférieure à 8 %.

Et si le taux d'inflation descend au-dessous de 0 %?

Le même genre de limite s'applique aux rajustements de rente en cas d'inflation « négative » (ou de déflation) qu'aux rajustements en cas d'inflation positive.

Si le taux d'inflation est inférieur à 0 %, les rentes resteront à leur niveau courant et le pourcentage sous zéro sera reporté à une année future où le taux d'inflation est positif.

De combien ma rente a-t-elle été modifiée dans le passé?

Connectez-vous à votre compte du RREO pour suivre les modifications apportées à votre rente au cours des années en raison de rajustements annuels en fonction de l'inflation.

Quels sont tous les taux d'inflation historiques utilisés?

Année Taux
2019 2,2 %
2018 1,6 %
2017 1,3 %
2016 1,3 %
2015 1,7 %
2014 0,9 %
2013 1,9 %
2012 2,8 %
2011 1,4 %
2010 0,5 %
2009 2,5 %
2008 1,8 %
2007 2,3 %
2006 2,2 %
2005 1,7 %
2004 3,3 %
2003 1,6 %
2002 3 %
2001 2,5 %
2000 1,5 %
1999 0,9 %
1998 1,9 %
1997 1,6 %
1996 1,6 %
1995 0,6 %
1994 1,9 %
1993 2,1 %
1992 5,8 %
1991 4,8 %
1990 4,7 %
1989 4,1 %
1988 6,5 %
1987 8 %
1986 8 %
1985 8 %
1984 8 %
1983 8 %
1982 8 %
1981 8 %
1980 8 %
1979 8 %
1978 8 %
1977 8 %
1976 8 %