Si votre espérance de vie est écourtée, il se peut que vous puissiez toucher la valeur actualisée de vos prestations de retraite avant le départ à la retraite sans avoir à mettre fin à votre relation d'emploi. Cette valeur correspond au montant dont vous auriez besoin aujourd'hui pour vous procurer votre rente future.

Pour être admissible au versement des prestations en cas d'espérance de vie écourtée, vous devez fournir une attestation selon laquelle votre espérance de vie est de moins de deux ans. Si vous avez un conjoint admissible, son autorisation est requise, car il doit alors renoncer à ses droits aux prestations de survivant si vous choisissez cette option.

Avant de présenter une demande de prestations d'espérance de vie écourtée, assurez-vous auprès de votre employeur et de l'assureur du régime d'assurance invalidité de longue durée (ILD) que vous demeurez admissible aux indemnités de maladie et aux prestations d'invalidité de longue durée si vous encaissez la valeur de votre rente.

Si vous deviez décéder avant de recevoir vos prestations d'espérance de vie écourtée, ce sont les prestations de survivant payables en cas de décès avant la retraite qui seront versées.

Rente d'invalidité

Au lieu des prestations d'espérance de vie écourtée, vous pouvez opter pour la rente d'invalidité. En comparant ces deux options, pensez aux facteurs suivants :

Exigence/caractéristique Rente d'invalidité Prestations d'espérance de vie écourtée
Prestations de survivant prévues Oui Non*
Mettre fin à votre emploi dans le domaine de l'enseignement Oui Non
Cesser de recevoir des prestations au titre d'un programme de protection de revenu de longue durée parrainé par l'employeur Oui Non

*La valeur des prestations de survivant est prise en compte dans les prestations d'espérance de vie écourtée que vous recevez.

Quelqu'un présente une demande de retrait de rente ou une demande de renseignements personnels en votre nom?

Si une personne doit communiquer avec nous en votre nom, vous devrez nous fournir l'un des deux documents suivants :

  • Procuration relative aux biens (si vous ne pouvez signer la demande vous-même)
  • Autorisation écrite (pour nous permettre de communiquer vos renseignements personnels à un tiers qui vous aide à remplir votre demande)