Le gouvernement de l’Ontario fait preuve de prévoyance et modifie la Loi sur le régime de retraite des enseignants

30 mars 2009

TORONTO - « La modification que le gouvernement compte apporter à la Loi sur le régime de retraite des enseignants est un pas vers la réforme des régimes de retraite de milliers d'Ontariens, affirme Jim Leech, président et chef de la direction du Régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l'Ontario (le RREO). » Cette modification a été déposée dans le cadre du budget 2009 de la province.

« Ainsi, nous pourrions aider les promoteurs de tels régimes à répondre aux besoins de leurs participants. Nous pourrions regrouper d'importants capitaux et mettre nos compétences, telles que nos capacités en placements directs, à la disposition des promoteurs pour la gestion de leur caisse de retraite. Les bénéficiaires de ces régimes profiteraient alors de placements sur une grande échelle, dont ils ne peuvent bénéficier actuellement.

« De plus, nous pourrions offrir nos services d'administration à d'autres régimes – le RREO se classe au premier rang parmi ses homologues pour la qualité des services. » Le RREO est l'une des principales sources de revenus au Canada, les prestations de retraite versées à 111 000 retraités s'élevant à 4,2 G$ par année.

« Le RREO disposerait ainsi de plus grandes ressources en capital d'investissement, poursuit M. Leech. Cette formule serait profitable tant pour les participants et les répondants du régime que pour les promoteurs des régimes de petite taille de la province.

« Il faut féliciter le gouvernement de l'Ontario pour la prévoyance dont il fait preuve et pour la célérité avec laquelle il met en œuvre la recommandation de la Commission d'experts en régimes de retraite dirigée par M. Harry Arthurs. » Dans son rapport, la Commission constate que l'effet cumulatif des nombreux avantages dont profitent les gros régimes de retraite, contrairement aux régimes de petite taille, est extrêmement important. Parmi ces avantages citons les économies en frais de placement, les compétences internes en placement, les capacités en placement privé, la possibilité de répartir le risque en diversifiant les placements, les économies quant aux frais d'administration par participant, et l'accès à la formation, à l'information et au service.

La Fédération des enseignantes et des enseignants de l'Ontario, corépondante du régime avec le gouvernement de l'Ontario, accueille favorablement la modification proposée parce qu'elle est profitable pour ses membres.

Le RREO est le plus important régime de retraite s'adressant à une seule profession au Canada. Organisme indépendant, il place l'actif de la caisse et administre les rentes de retraite des 284 000 enseignants actifs et retraités de l'Ontario.

Renseignements :

Deborah Allan
Directrice, Communications et Relations avec les médias
Régime de retraite des enseignantes et enseignants de l'Ontario
(416) 730-5347
deborah_allan@otpp.com

Recherche de nouvelles