Le RREO confirme la déclaration faite par Les Aliments Maple Leaf Inc. et indique que l’entente officielle conclue avec les actionnaires de McCain Capital Corporation sera résilié

29 juillet 2009

TORONTO - Le Régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l'Ontario (RREO) a confirmé l'annonce faite plus tôt aujourd'hui par Les Aliments Maple Leaf Inc. (MFI) indiquant que le RREO avait informé McCain Capital Corporation (MCC) de son intention de résilier, en date du 30 juin 2010, la convention d'actionnaires conclue entre le RREO et MCC.

MFI avait précédemment divulgué dans ses communications publiques que MMC et le RREO avaient conclu une convention d'actionnaires.

Le RREO a déterminé que la convention d'actionnaires n'a plus lieu d'être. Au cours des 14 années écoulées depuis l'acquisition conjointe de parts dans MFI, MMC et le RREO ont maintenu des communications ouvertes et suivies au sujet de MFI. Le RREO s'attend à ce que ce dialogue, qu'il croit être dans l'intérêt de l'ensemble des actionnaires de MFI, se poursuivra.

En décembre 2008, le RREO a accru son investissement dans MFI en achetant pour 5,5 M$ de reçus de souscription émis par MFI. En février 2009, deux cadres supérieurs du RREO se sont joints au conseil d'administration de MFI. En tant qu'actionnaire important de MFI, le RREO entend maximiser la valeur pour les actionnaires au nom du personnel enseignant de l'Ontario. Le RREO a pour politique de ne pas rendre publics ses projets concernant ses placements dans des entreprises ou des titres, qu'il s'agisse d'achats, de ventes ou autres.

Le Régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l'Ontario est le plus important régime de retraite s'adressant à une seule profession au Canada. Organisme indépendant, il place l'actif de la caisse et administre les rentes de retraite des 284 000 enseignants actifs et retraités de l'Ontario.

Avertissement relatif aux énoncés prospectifs

Ce communiqué contient des énoncés prospectifs. Ces énoncés se fondent sur des hypothèses et comportent des incertitudes et des risques importants. Comme les résultats ou les événements réels peuvent différer considérablement de ceux prévus dans les présents énoncés prospectifs, il importe de ne pas leur accorder une confiance excessive.

Renseignements :

Deborah Allan
Directrice, Communications et Relations avec les médias
Régime de retraite des enseignantes et enseignants de l'Ontario
(416) 730-5347
deborah_allan@otpp.com

Recherche de nouvelles