Passer au contenu
662095604

Le RREO publie d’ambitieux objectifs provisoires de carboneutralité

Il réduira de 45 % l’intensité des émissions de carbone de son portefeuille d’ici 2025, et de 67 % d’ici 2030

TORONTO, ONTARIO – Le Conseil du régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l’Ontario (le RREO) a annoncé aujourd’hui des cibles provisoires pour 2025 et 2030 afin de réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre. Ces cibles s’inscrivent dans sa démarche pour atteindre la carboneutralité pour ses activités d’investissement d’ici 2050.

Le RREO s’est fixé des objectifs inégalés au sein de son secteur d’activités afin de réduire de 45 % l’intensité des émissions de carbone de son portefeuille d’ici 2025, et des deux tiers (67 %) d’ici 2030, par rapport aux émissions de 2019. Ces cibles de réduction visent l’ensemble des actifs réels, des ressources naturelles privées, des actions et des obligations de sociétés sur les marchés publics et privés du Fonds, y compris les gestionnaires externes.

« En tant qu’investisseur actif à l’échelle mondiale, nous jouons un rôle déterminant dans l’accélération de la transition vers une économie à consommation énergétique carboneutre », a déclaré Jo Taylor, président et chef de la direction. « Compte tenu de l’ampleur et de la complexité de notre portefeuille de placements, nous considérons qu’il s’agit d’un plan ambitieux qui permettra une réduction considérable des émissions et contribuera à la durabilité à long terme du régime. »

Le plan de carboneutralité du RREO a pour but de réduire activement la quantité d’émissions de carbone produite par le portefeuille et, parallèlement, de contribuer à bâtir une économie carboneutre. Voici les points principaux du plan :

  • Viser une augmentation importante des investissements dans des sociétés qui produisent de l’énergie propre, réduisent la demande de combustibles fossiles et bâtissent une économie durable;
  • Orienter de plus en plus les stratégies visant les catégories d’actifs vers des placements écologiques;
  • Investir activement dans des actifs de transition afin de garantir des réductions directes et tangibles des émissions de carbone;
  • Mettre clairement les sociétés de son portefeuille sur la voie de la mise en œuvre de plans de carboneutralité respectant l’accord de Paris et d’une réduction significative des émissions;
  • Émettre des obligations vertes et en investir le produit dans des solutions liées au climat et des sociétés durables;
  • Plaider en faveur de politiques climatiques claires et créer des partenariats avec d’autres chefs de file du secteur afin de provoquer des changements dans le monde entier;
  • Rendre compte chaque année des progrès réalisés par rapport aux cibles pour 2025, 2030 et 2050.

« Les changements climatiques sont omniprésents dans le monde des investissements. Pour y mettre un frein, il faut y consacrer de grands efforts et beaucoup de capitaux », a souligné Ziad Hindo, chef des placements. « En augmentant considérablement notre portefeuille d’investissements verts et en travaillant en collaboration avec les sociétés de notre portefeuille pour transformer leurs activités, nous pouvons avoir un impact positif et favoriser une transition inclusive qui profitera à nos gens, à nos collectivités et aux sociétés de notre portefeuille. »

Le RREO s’intéresse aux changements climatiques depuis plus de dix ans. Il a acquis une vaste expertise en matière de changements climatiques, a fait d’importants investissements respectueux de l’environnement et s’est efforcé de rendre les sociétés de son portefeuille plus écologiques et plus résilientes. Au 30 juin, son portefeuille comprend plus de 30 G$ CA en investissements verts, notamment dans les énergies renouvelables, le stockage d’énergie, l’électrification, le transport d’électricité, l’efficacité énergétique et l’immobilier vert. En 2021, il a engagé plus de 5 G$ à ce jour dans des solutions liées au climat et à la transition.

Vous trouverez plus de détails sur la démarche et les progrès du RREO en matière de lutte aux changements climatiques dans le prochain rapport sur l’investissement responsable de 2020-2021.

À propos du RREO
Avec un actif net sous gestion de 227,7 G$ CA (tous les chiffres sont en date du 30 juin 2021, à moins d’indication contraire), le Conseil du régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l’Ontario (le « RREO ») est le plus important administrateur de régime de retraite s’adressant à une seule profession au Canada. Il détient un portefeuille d’actifs mondiaux et diversifiés, dont environ 80 % sont gérés à l’interne, et a réalisé un taux de rendement net total annuel de 9,6 % depuis sa création en 1990. Le RREO est un organisme indépendant dont le siège social est situé à Toronto. Ses bureaux de Hong Kong et de Singapour couvrent la région Asie-Pacifique, tandis que son bureau de Londres couvre l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique. Le régime de retraite à prestations déterminées, qui est entièrement capitalisé au 1er janvier 2021, investit l’actif de la caisse et administre les rentes des 331 000 enseignants actifs et retraités de la province de l’Ontario. Pour en savoir plus, visitez otpp.com/fr et suivez-nous sur Twitter (@OtppInfo).

Personnes-ressources :
Dan Madge
Régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l’Ontario
Téléphone : 1 416 419-1437
Courriel : media@otpp.com

Oliver Mann
Kekst CNC
Téléphone : +44 203 7551 607
Courriel : otpp@kekstcnc.com