Les principes mis en application

25 mai 2015

Notre responsabilité première consiste à assurer la capitalisation des rentes des générations à venir. Pour y parvenir, nous comptons sur plus de 300 spécialistes des placements qui gèrent environ 10 000 placements. Toutefois, nous savons aussi que nous avons le devoir d'investir de manière responsable. Nous cherchons à concilier risque, rendement et réputation, tout en contribuant à la pérennité du régime. Pour ce faire, nous avons établi un ensemble de principes d'investissement responsable pour nous guider dans notre analyse des risques environnementaux, sociaux et liés à la gouvernance (ESG) et des répercussions que ces risques pourraient avoir sur notre rendement financier.

Lisez ces exemples qui illustrent comment nous mettons en pratique nos principes.

Intégration des risques ESG

Nous ne prenons pas simplement en considération un rendement financier attendu quand nous décidons d'investir ou non.

  • Nous envisagions d'investir dans un fournisseur de soins de santé aux États-Unis. Après avoir examiné la question de plus près, nous n'étions pas satisfaits de la qualité des soins ou des contrôles internes. Aussi, nous sommes-nous abstenus.
  • Notre portefeuille d'actifs dans les secteurs de l'éolien et du solaire est attrayant du point de vue des changements climatiques. Toutefois, nous nous penchons encore sur son incidence sur l'utilisation de l'eau, les collectivités avoisinantes et la santé et la sécurité des travailleurs.

Responsabilité engagée

Nous croyons depuis longtemps qu'une bonne gouvernance, c'est rentable. Nous pensons également que cela est nécessaire pour gérer efficacement les risques environnementaux et sociaux.

  • Nous exerçons nos droits de vote pour la totalité des actions que nous détenons.
  • Nous discutons avec la direction de nos sociétés détenues au besoin.
  • Nous avons voté lors de près de 2 000 assemblées d'entreprises en 2014.
  • Lorsque nous avons investi dans Hitachi, nous avons d'abord collaboré avec la direction pour régler un certain nombre de problèmes de gouvernance au sein de l'organisation. À la suite de quoi, l'entreprise a remanié complètement ses activités et sa stratégie, revu son portefeuille d'actifs et rajeuni son conseil d'administration. Lorsque nous avons vendu notre participation, nous avons réalisé un gain de 300 % sur notre investissement.

Apprentissage continu

Les risques ESG évoluent sans cesse. Pour demeurer au courant, nous avons instauré à l'interne une série de formations à laquelle participent des experts du monde entier. Nous passons également en revue les études et partageons les connaissances au sein de notre équipe.

  • Michael Morell, ancien directeur intérimaire et directeur adjoint de la Central Intelligence Agency, a partagé ses réflexions sur le terrorisme, la cybercriminalité et les points chauds à l'échelle internationale avec les membres de notre équipe des placements.
  • Jeff Gravenhorst, chef de la direction d'ISS, une société de notre portefeuille, a exposé comment son entreprise de gestion d'installations qui compte plus de 500 000 employés a réalisé des gains grâce à l'engagement des employés et comment des changements simples, comme l'emploi de vadrouilles en microfibre et de buses d'eau dans ses usines, ont permis de réduire de 22 % l'utilisation d'eau et de 15 % l'utilisation d'énergie.

Recherche d'information

L'intégration des risques ESG ne peut être effectuée que si vous disposez de la bonne information sur les risques ESG auxquels les entreprises sont confrontées et sur la façon dont elles les gèrent. Les paramètres ESG ne font pas partie des normes régissant la divulgation de l'information financière des sociétés ouvertes. Il revient aux investisseurs comme nous de demander cette information à ces sociétés. Dans le cas de nos sociétés fermées, nous avons plus facilement accès à cette information.

  • Nous avons procédé à une analyse approfondie des risques ESG avec un certain nombre des sociétés de notre portefeuille, dont l'aéroport de Bruxelles. Le résultat? L'aéroport communique maintenant régulièrement avec la communauté environnante, a amélioré l'engagement des employés afin d'accroître la productivité et a ajouté la responsabilité sociétale de l'entreprise comme élément habituel de l'ordre du jour du comité du conseil d'administration.

Collaboration

Nous sommes membres de plus de 12 groupes, qui militent tous pour une bonne gouvernance, la communication de l'information et l'investissement responsable par l'éducation et la sensibilisation. Nous collaborons également à des comités et à des initiatives de recherche, et échangeons des renseignements sur l'évolution des meilleures pratiques.

  • Nous avons collaboré avec l'ONU et d'autres investisseurs institutionnels pour rédiger une déclaration appelant à l'investissement dans des projets d'infrastructures résistantes aux changements climatiques. Des caisses de retraite représentant 1,3 billion de dollars en actifs ont signé cette déclaration, qui a été présentée au secrétaire général des Nations unies, M. Ban Ki-moon.