Assemblée générale annuelle 2017

18 avril 2017

Comment se sont portés les placements en 2016? Comment préservez-vous la solidité du régime? Comment le régime adapte-t-il son service? La réponse ice : Rapport aux participants 2016

Environ 600 participants ont entendu des leaders du régime de retraite discuter de notre rendement financier en 2016, de la façon dont l’investissement responsable facilite la gestion des risques du régime, et de la façon dont nous utilisons les nouvelles plateformes numériques pour rehausser le service que nous vous offrons.

Ron Mock, chef de la direction, a indiqué que 2016 a été une année marquée par l’instabilité des marchés, les faibles taux, une faible croissance et l’augmentation de la valeur du dollar canadien par rapport au dollar US, à la livre sterling et à l’euro. Il a toutefois précisé que, malgré tout, le régime demeure complètement capitalisé pour une quatrième année consécutive.

« C’est le degré de volatilité avec lequel nous devons travailler chaque jour à l’échelle mondiale. Il s’agit de notre nouvelle réalité. Alors que le contexte dans lequel nous travaillons évolue, nous devons répondre à de nouvelles demandes, soutient M. Mock. Nous devons continuellement nous adapter afin de progresser. »

Bjarne Graven Larsen, chef des placements, a indiqué que, l’an dernier, nous avons restructuré nos équipes des placements pour accroître la cohésion, en mettant l’accent sur la collaboration et les partenariats mondiaux. Cela, combiné à notre portefeuille diversifié, nous aidera à produire des rendements solides malgré les différentes conditions du marché.

« Je suis convaincu que nous avons les bons actifs et la stratégie dont nous avons besoin pour assurer le versement des prestations à long terme », affirme M. Graven Larsen.

Barbara Zvan, directrice des risques et de la stratégie, a indiqué à l’auditoire que l’investissement responsable fait partie intégrante de notre stratégie pour le versement des prestations de retraite à long terme.

« Lorsque nous évaluons les possibilités de rendements supérieurs qu’offre une société dans laquelle nous investissons, nous tenons compte de multiples facteurs environnementaux, sociaux et liés à la gouvernance, soit les facteurs ESG, soutient Mme Zvan. Nous croyons que les sociétés qui gèrent bien les facteurs ESG représentent de bons placements. » Mme Zvan a ajouté que même si nous exigeons un niveau de transparence accru de la part des sociétés de notre portefeuille, nous tâchons de donner l’exemple en publiant notre premier Rapport sur l’investissement responsable. Le rapport porte sur la façon dont nous gérons les risques ESG, en mettant l’accent sur la cybersécurité, la gouvernance du conseil et les changements climatiques.

Tracy Abel, chef des services de retraite, a rappelé à l’assemblée que les progrès technologiques nous ont permis d’explorer de nouveaux modes de service d’une manière très efficace et rentable. « L’an dernier, nous avons lancé monRREO 101 sur Facebook Live. Il s’agit d’une formation en ligne qui permet aux participants d’obtenir des renseignements en direct sur une foule de sujets pour en savoir plus sur leur régime de retraite, partout et en tout temps », a expliqué Mme Abel. Visitez la page www.pinterest.com/monRREO pour voir ce que cela donne.

Visitez le site www.otpp.com/aga pour regarder nos entrevues Facebook Live de la soirée, notamment celle de Tracy Abel qui décrit les trois initiatives clés qui nous ont aidés à obtenir un indice de satisfaction du service de 9,1 sur 10 et les moyens que nous comptons prendre pour que vous nous accordiez toujours une note aussi élevée.

Vous pouvez aussi regarder la webémission de l’assemblée générale annuelle sur le site www.otpp.com/webemission.