Modification du régime : réemploi

15 août 2016

Avec les grandes chaleurs de l’été, vous songez peut-être à retourner en classe pour arrondir vos fins de mois. Ou peut-être vous ennuyez-vous simplement du milieu scolaire.

Voici trois questions que vous devez vous poser si vous décidez de reprendre le travail, que ce soit en étant rémunéré ou à titre bénévole :

  1. Le travail que je fais est-il considéré comme du réemploi?

    Il n’y a pas que l’enseignement qui compte. Tout service que vous fournissez à un employeur qui participe au régime, et pour lequel vous avez droit à une rémunération, est considéré comme du réemploi. Dans le doute, appelez la ligne directe des participants (1 800 668-0105).

  2. À combien suis-je de la limite?

    Vous pouvez travailler jusqu’à 50 jours au cours d’une année scolaire sans que cela ait de conséquence sur votre rente. Si vous comptez continuer à travailler après le mois au cours duquel vous dépassez la limite de 50 jours, dites-le-nous. Nous suspendrons votre rente le mois suivant.

    En raison d’une modification récent du régime, le versement d’une rente suspendue reprendra automatiquement à la première des dates suivantes : le mois au cours duquel vous n’accumulez aucun jour de réemploi ou le 1er septembre.

  3. Comment serai-je informé du nombre de jours travaillés?

    Il vous appartient de faire le suivi des jours de réemploi et de nous informer lorsque vous dépassez la limite. Téléchargez l’application Worklog pour vous faciliter la tâche. L’application vous alertera lorsque vous approcherez de la limite et vous rappellera de cesser de travailler pour éviter la suspension de votre rente. Vous pouvez la télécharger à partir de l’App Store ou de Google Play.