Rétablissement partiel de la protection contre l’inflation pour les personnes ayant pris leur retraite récemment

05 mai 2014

L'excédent de capitalisation de 5,1 milliards de dollars qui a été annoncé en avril sera utilisé pour rétablir partiellement la protection contre l'inflation des enseignantes et des enseignants qui ont pris leur retraite après 2009.

La Fédération des enseignantes et des enseignants de l'Ontario (FEO) et le gouvernement de l'Ontario, qui sont les deux répondants du RREO, invoquent la protection contre l'inflation pour aider à gérer l'état de la capitalisation du régime. Quand les choses vont bien, et qu'il y a un excédent de capitalisation, le régime peut se permettre d'affecter plus de fonds à la protection contre l'inflation que lorsqu'il accuse une insuffisance de capitalisation.

Les participantes et les participants qui ont pris leur retraite après 2009 sont directement touchés par la décision visant le rétablissement partiel de la protection contre l'inflation. Ils auront droit à une augmentation annuelle de leur rente pouvant aller jusqu'à 50 $ en 2015, selon le cas, pour compenser les indexations antérieures dont ils ont été privés. En 2015, ils bénéficieront également d'une augmentation correspondant à 60 % (plutôt qu'à 50 %, comme c'est le cas actuellement) de l'augmentation de l'indice des prix à la consommation (IPC) pour la partie de leur rente constituée après 2009.

En octobre, les participantes et les participants retraités qui sont inscrits àiAccès Web, notre site sécurisé réservé aux participants, pourront y obtenir des renseignements sur leur indexation de 2015. Les personnes qui ne sont pas inscrites à iAccès Web obtiendront cette information par la poste, en janvier.

Les participantes et les participants qui ont pris leur retraite avant 2010 ne sont pas affectés puisque leur rente continue de bénéficier d'une protection intégrale contre l'inflation.

Les enseignantes et les enseignants actifs ne sont pas touchés directement par cette décision, car les augmentations liées à l'inflation sont calculés après le départ à la retraite des participants.

Dans le cadre du RREO, les augmentations liées à l'inflation dépendent de trois facteurs : premièrement, les changements au coût de la vie, mesurés par l'IPC, au cours d'une année particulière; deuxièmement, l'état de capitalisation du régime au moment du calcul; et, troisièmement, la période durant laquelle la personne a accumulé ses services décomptés. Seule la portion des services décomptés après 2009 fait l'objet d'une protection variable, ou conditionnelle, contre l'inflation.

Pour en savoir plus, lisez la mise à jour complète sur l'état de capitalisation du régime ou visitez www.capitaliservotrerente.com.