Désigner votre conjoint?

14 février 2013

Lisez notre série en trois articles qui présente quelques cas surprenants de désignations de bénéficiaire survivant.

Il arrive trop souvent qu'un participant désigne son conjoint à titre de bénéficiaire survivant.

Ce scénario présente toutefois deux problèmes : en vertu de la loi de l'Ontario, votre conjoint est automatiquement désigné comme votre bénéficiaire survivant au titre du Régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l'Ontario (RREO); mais, ce qui est encore plus important, parfois les mariages tournent mal, les désignations ne sont pas mises à jour et le malheur frappe. Ce qui au départ était motivé par l'intention louable de prendre soin d'une personne importante pour vous peut se transformer en legs de ce qui représente probablement votre élément d'actif le plus précieux à une personne avec qui vous n'avez plus aucune relation. Si vous décédez après une longue carrière, mais avant d'avoir pu prendre votre retraite, cette prestation de survivant pourrait être de l'ordre de près de un million de dollars.

Ouvrez une session dans iAccès Web, notre site Web sécurisé réservé aux participants, pour vérifier et modifier votre désignation de bénéficiaire.

Voici un exemple fondé sur certains types de scénarios que nous rencontrons.

Cindy a marié Bill peu de temps après avoir commencé à enseigner. Elle l'a désigné à titre de bénéficiaire de sa rente de retraite du RREO. Durant la première année de leur mariage, leur fille unique, Sue, est née.

Vingt ans plus tard, Cindy a décidé de quitter Bill. Leur rupture ne s'est pas déroulée en bons termes et le couple a rapidement demandé, puis obtenu, le divorce.

Pendant la procédure de divorce et au cours des années qui ont suivi, Cindy a mis à jour son testament, mais a oublié de mettre à jour sa désignation de bénéficiaire au titre du RREO.

Éventuellement, Cindy est tombée en amour avec un collègue, Rick, et a emménagé chez lui. Deux ans après son installation chez Rick, elle a été tuée dans un accident automobile. Comme Cindy et Rick avaient vécu ensemble pendant moins de trois ans et qu'ils n'étaient pas mariés, Rick n'était pas considéré comme son conjoint admissible. Sa fille, Sue, avait plus de 18 ans, n'était plus aux études et n'était plus considérée comme une personne à charge de Cindy; elle n'était donc pas admissible à la prestation de survivant.

Cindy n'avait plus reparlé avec Bill depuis qu'ils avaient obtenu le divorce, mais parce qu'il était toujours désigné comme bénéficiaire, il avait droit à la prestation de survivant, d'un peu moins de un million de dollars.