Désignations de bénéficiaire surprenantes, 3e partie

15 octobre 2012

Troisième d'une série de trois articles (voir les parties 1 et 2) explorant les cas de désignations de bénéficiaire qui ont stupéfié famille et amis.

Le dernier épisode de cette série d'articles nous rappelle que même si une personne nous est très chère aujourd'hui, cela ne signifie pas nécessairement qu'elle le sera pour toujours

Pour mettre à jour votre désignation de bénéficiaire, ouvrez une session dans votre compte du RREO.

Si vous décédez avant la retraite et que vous n'avez pas de conjoint admissible ni d'enfants à charge, vos prestations de survivant au titre du RREO vous permettent de léguer un gros montant à quelqu'un qui vous est très cher. En effet, il n'est pas peu fréquent que les prestations de décès atteignent le million de dollars.

Dans le premier de cette série d'articles, nous avons vu le cas d'une femme qui avait sélectionné un jeune neveu aux dépens du reste de sa famille, avec laquelle elle avait pourtant de bonnes relations. Et dans le deuxième, le cas d'un nouveau diplômé qui avait désigné son alma mater. Quand il est décédé plusieurs décennies plus tard sans avoir mis à jour sa désignation, ce fut un choc pour sa famille et ses amis d'apprendre que son bénéficiaire désigné était l'université où il avait fait ses études, longtemps auparavant.

Cas 3 : Prestations de survivant revenant à des amis

Quand Julien* est décédé subitement, sa sœur a communiqué avec le RREO pour s'informer au sujet d'une prestation de survivant. Elle n'a pas reconnu le nom de la femme que Julien avait désignée comme bénéficiaire quelque 15 ans plus tôt. Le RREO a retrouvé la bénéficiaire. Quand on l'a appelée, celle-ci s'est souvenue qu'elle et Julien avaient enseigné ensemble pendant une courte période et qu'ils avaient été amis, mais que Julien s'était imaginé qu'ils sortaient ensemble. Elle avait été mutée chez un autre employeur peu de temps après, et ils ne s'étaient plus jamais revus ni parlé depuis.

La prestation s'élevait à environ 300 000 $.

*Afin de protéger la vie privée des participants et de leurs êtres chers, nous n'emploierons pas leur vrai nom.