Quelles incidences sur votre rente peuvent avoir un tsunami au Japon, des révoltes au Moyen-Orient et des émeutes à Athènes?

15 mai 2012

Selon les Nations Unies, l'an dernier s'est avéré le plus coûteux de toute l'histoire. Des tremblements de terre au Japon et en Nouvelle-Zélande, un tsunami au Japon, des inondations en Thaïlande, les bouleversements et troubles politiques au Moyen-Orient et, en Grèce, la plus importante défaillance d'un emprunteur souverain jamais connue, ces événements ont occasionné des pertes économiques mondiales de près de 380 G$.

« Les économies du monde sont plus étroitement liées aujourd'hui qu'à tout autre moment de l'histoire, déclare Neil Petroff, vice-président directeur, Placements. Par exemple, l'onde de choc économique du tsunami qui a eu lieu au Japon s'est fait ressentir dans les usines d'automobiles au Canada. »

L'incertitude économique persistante et la faiblesse des taux d'intérêt qui perdure signifient que le régime doit projeter des rendements de placements plus modestes. Par exemple, les prévisions actuelles sur les 10 prochaines années du produit intérieur brut sont de 2,05 %, comparativement à 3,1 % lors de la création du régime; il est donc plus difficile de générer de solides rendements. De plus, étant donné que les taux d'intérêt ont atteint leur plus bas niveau depuis les années 1950 et 1960, les gestionnaires du régime doivent mettre plus d'argent de côté pour payer les rentes futures. En 2011, le rendement des obligations à rendement réel a été de 0,45 % comparativement à 4,5 % en 1990.

« Nous savons qu'il existe des problèmes systémiques auxquels nous sommes soumis; toutefois, l'équipe des placements travaille fort sur les aspects qu'elle peut maîtriser afin d'optimiser les portefeuilles, a commenté M. Petroff. Nous avons la meilleure équipe de gestion des placements qui possède la recette secrète, à base de collaboration, d'innovation, de bon jugement et de ténacité, pour naviguer dans des conditions incertaines. »